Monday, February 16, 2009

AMALGAME

On me reproche, sans doute à juste titre, mes amalgames douteux.

Mais quand même... à la lecture des journaux on ne peut pas s'empêcher de les faire.
Exemple : Après 6 semaines de grêves en guadeloupe pour 200 euros d'augmentation, on lache les CRS pour renvoyer la populace à son gourbi.
Hier, Jean Pierre Jouyet, président de l'Autorité des Marchés Financiers, a vu sa rémunération passer de 149 000 euros à 200 000 euros par décision d'Eric Woerth.
(Parait qu'en fait ce n'est pas une augmentation mais une régularisation pour qu'il ne perde pas de pognon en abandonnant sa retraite).

Mais quand même... Quand on réclame 200 euros pour ne pas crever de faim on envoie les CRS, alors qu'on vous file 51 000 euros pour régulariser votre retraite.

Je me demande si, le jour où les créves la faim sortiront dans les rues pour tout pêter, on arrivera à les calmer en leur expliquant qu'ils ne doivent pas faire l'amalgame ?

3 comments:

Anonymous said...

Ce qu'il leur faut aussi et surtout d'abord avant tout les guadas, c'est d'accepter la concurrence du voisin et les clients qui vont chez le concurrent. Deuxio, d'être globalement moins feignants.

philippethomas said...

Péter, chiens galeux, bandes de connards, tu serais pas devenu un tantinet grossier ma petite caille ?

Anonymous said...

L'important c'est de savoir user des gros mots au bon moment. Vu le niveau bien pensant droitier des commentaires, il est normal que la roubaude ait envie d'injurier un peu.